• Vira HENG

Vivre le présent, maintenant...

« Vivez, si m'en croyez ; N’attendez à demain, cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. » Pierre de Ronsard


Certains ont tendance à regarder vers le passé, idéalisant ce qu’ils ont déjà vécu, regrettant indéfiniment des moments particulièrement heureux, revenant inlassablement en arrière. Ils se représentent ce passé comme plus agréable, désirable et préférable à que ce qu’ils sont en train de vivre au présent. Pourtant au moment de vivre ces événements passés, lorsqu’il s’agissait encore de leur présent, ils n'ont pourtant pas vécu ces instants dans une si grande plénitude. D'ailleurs étaient-ils vraiment si exceptionnels, ces moments ? Ou est-ce simplement leur souvenir, sublimé, magnifié, que l'on s'invente, et qui n’est finalement qu’un rêve que l’on a la vague impression d’avoir vécu, sans qu'il ait jamais vraiment existé.


A ces "nostalgiques du passé", s'opposent ces êtres qui passent le plus clair de leur temps à penser au futur. Leurs mots d'ordre ? Anticiper, prévoir, se projeter dans l'après... Mais l'après quoi ? Tenter de tout mettre en œuvre pour maîtriser, contrôler, cadrer, imaginer précisément l’avenir rassure et sécurise la pensée, mais contribue en réalité à amoindrir ce moment présent qui s’évapore tel le mirage d'une oasis dans un désert aride. Pourtant les choses se passent rarement comme nous l’avions imaginé, même s'il peut arriver que la réalité dépasse nos projections et qu'elle nous surprenne de manière encore plus incroyable, mais c'est chose rare, - très rare -, dont on ne peut que se délecter si cela se produit. La plupart du temps, quand la réalité se présente, très différente de ce que nous avions prévu, elle fait plutôt naître des frustrations, elle génère des aspirations et des attentes non satisfaites, amenant tristesse, colère, amertume et déceptions.

Cette façon de nous projeter nous empêche finalement de profiter pleinement de ce que nous vivons à chaque instant, surtout lors des moments forts de notre vie. Nous avons la sensation de mieux nous protéger, pourtant cette façon d’agir ne fait que nous éloigner du moment présent et nous distance de cette aspiration naturelle, consciente ou inconsciente, d’être pleinement dans la vie.

Chaque instant vécu, attrapé au vol, savouré, vient enrichir nos ressources, accroît notre force intérieure, nous donne de l'énergie, nous permet de mieux voguer vers l’avenir et d’affronter plus sereinement les obstacles et difficultés qui se présenteront dans notre vie. Vivre pleinement le moment présent devient une gymnastique de l’esprit, c’est une façon d’être qui s’apprend, qui s’entretient au quotidien, qui se cultive et qui sublime...

Alors qu'est-ce-qui nous retient encore d’être pleinement dans la vie, de vivre chaque instant comme si c’était "presque" le dernier ? La peur d'être déçus, celle de ne pas atteindre cet idéal dont nous rêvons, le besoin de nous rassurer en contrôlant ce qui nous arrive, au risque de passer à côté... ? Car si nous vivons complètement le présent, maintenant, quand nous nous retournerons sur notre vie, lorsque le moment sera venu, nous pourrons partir tranquilles, libérés d’avoir fait les choses que nous souhaitions faire, d'avoir agi en accord avec nous-mêmes, et d'avoir vécu la vie que nous avions choisi de vivre, en reléguant sereinement regrets et remords aux oubliettes... Prêts à tenter l'aventure, maintenant ?

66 views