• Vira HENG

La magie de l'improvisation

“ Pour réussir, il ne suffit pas de prévoir. Il faut aussi savoir improviser.” Isaac Asimov

Jusqu'à il y a peu, j'avais de l'improvisation théâtrale une image assez floue et je la redoutais même. J'imaginais pourtant assez abstraitement que "l'impro" pourrait sans doute m'aider à vivre pleinement mes prises de parole.

J'ai donc suivi un stage de groupe de deux jours en prise de parole en public, s'appuyant sur le théâtre en toile de fond. Et c'est avec Estelle, comédienne et coach en prise de parole, que je me suis lancée.


Un groupe de 9 téméraires se lançant dans l'impro...

Issus de divers horizons, nous avions en commun cette envie d'essayer, d'apprendre et de progresser. Estelle nous a guidés avec bienveillance pour aller puiser dans nos ressources, toucher du doigt nos limites et nous aider à prendre des risques en toute sécurité pour sortir ainsi en douceur de notre zone de confort.


Nos vies imaginaires

À neuf, nous nous inventons mille vies, tout en mettant un peu de nous dans chaque personnage. Femme engagée végétarienne défendant la cause animale, grand chercheur scientifique d'une contrée lointaine venant partager sa découverte avec le monde, ancien comédien passionné de bowling en reconversion, ces destins nous propulsent gaiement face à ce petit public. Nous allons explorer des territoires inconnus pour trouver notre style et exprimer notre façon d'être. Nous incarnons ce que nous sommes dans notre vie et bien au-delà. Nous voyageons, découvrons ce dont nous sommes capables, acceptons de nous confronter à ce que nous redoutons et de montrer une part de vulnérabilité. Nous laissons tomber des barrières. Nous sommes tour à tour Emma Watson, convaincue, prononçant le discours inspirant "He for she" à l'ONU, nous revivons le rêve de Martin Luther King, et entendons un Émile Zola révolté par l'affaire Dreyfus... Un saut dans le vide ?

En très peu de temps, un lien se crée, imperceptible. Nous nous connaissons à peine, et pourtant, nous parvenons à nous décoder, malgré nos hésitations, notre gêne, nos craintes. Sous les regards bienveillants des autres participants, nous expérimentons ensemble, nous sommes lâchés dans le vide, mais toujours retenus par une corde invisible qui nous permet de ne jamais tomber, nous nous sentons vivants, heureux d'être là dans ce laboratoire à huis-clos.

Que chacun déploie ses ailes...

La personnalité de chacun s'exprime, de plus en plus marquée, elle s'affine dans la façon de prendre la parole, de jouer des rôles, d'être face aux autres. Les feedbacks nous font grandir, nous permettent d'affiner ce que nous sommes venus chercher pour nous sentir plus à l'aise dans l'exercice. Durant ce week-end, nous prenons plaisir à jouer avec le cadre imposé, avec les contraintes qui nous sont soufflées, nous nous amusons, nous rions beaucoup. Nous apprenons à jongler avec les contraintes, parfois stressantes, à mieux accueillir l'imprévu en apprenant à ne plus retenir notre souffle, à sortir de l'apnée. Aller ouvrir d'autres portes inconnues...

Nous prenons goût au jeu et ce ne sont que les prémisses d'une suite que chacun va écrire à sa manière à travers ses propres expérimentations dans la vie réelle, pour aller plus loin. Cette bulle hors du temps, c'est aussi une façon de nous reconnecter avec ce que nous sommes, au plus profond de nous. Faire appel à ce qui nous touche, à ce qui nous effraie, de manière instinctive et quasi-animale, faire ressortir l'essence de l'être et plus seulement nous concentrer sur l'être qui réfléchit, parfois trop. Ce nouvel horizon va nous conduire à ouvrir d'autres portes de la vie et de l'inconnu.

Ce que ce stage m'a apporté de nouveau ?

Je dirais... - utiliser des clés issues de "l'impro" pour être plus à l'aise dans mes prises de parole,

- préciser mon "style" pour être encore plus alignée avec ce que je suis,

- m'aider à mieux accompagner les coaché(e)s qui veulent travailler un blocage en prise de parole en public,

- faire confiance à la puissance du cerveau en cas d'imprévu : il a des ressources infinies et s'adapte sans cesse avec brio,

- garder le souvenir de ces belles rencontres et de ces moments partagés mémorables.


Vivre des expériences hors du commun

J'aime l'idée d'aller plus loin dans ce que nous ne maîtrisons pas pour élargir notre zone de confort. Il me paraît désormais loin ce temps où la prise de parole était un exercice que je redoutais. Je vais même vous avouer quelque chose et plus j'en fais, plus j'aime cela. J'aurais pu choisir de ne pas aller défricher ce terrain, de le laisser en jachère, mais je serais aussi passée à côté de sources d'accomplissement bien plus grandes, du plaisir immense d'avoir dépassé cela.

La magie de l'imprévu A l'image de ce qui se passe dans la vie, cette expérience m'a fait réfléchir sur le fait d'accueillir l'imprévu, pour laisser la part belle à l'improvisation. Ce qui ne se détermine pas à l'avance est souvent redouté. Pourtant l'imprévu est souvent ce qui amène de la magie dans nos vies. L'être humain a une capacité d'adaptation folle face à ce que la vie lui réserve, et il a plutôt tendance à oublier et à sous-estimer cette force qui sommeille en lui. Ce sont ces peurs qui nous empêchent de laisser s'exprimer l'imprévu et de vivre pleinement les multiples possibilités de bonheur. Le meilleur remède ne serait-il donc pas justement d'aller affronter nos peurs, en commençant par introduire un peu d'improvisation dans nos vies ?

-----------------------------------------------------------

Merci à Estelle HAAS de nous avoir accompagnés avec patience et bienveillance tout au long de ce week-end, et à Alexandre DANA de nous avoir rejoints pour apporter sa touche lors du bouquet final. Merci au groupe : Alexandre H., Anissa, Brieuc, Carine, Joseph, Leslie, Marion & Mathieu pour cette belle alchimie, pour cette bienveillance et ce week-end hors du temps : on recommence quand ? ;-)

94 views