• Vira HENG

S'émerveiller des petites choses de la vie

Mis à jour : août 31

La sagesse commence dans l’émerveillement Socrate

"La joie se cache dans le sourire et l'émerveillement de chaque instant " Anonyme

Voir le monde à travers ses yeux d'enfant

Depuis que je suis enfant, j’ai tendance à m’émerveiller des petites choses de la vie. J’ai toujours regardé avec curiosité et intérêt les choses que je n’avais jamais vues et qui me laissent encore aujourd'hui un souvenir impérissable. Je me souviens avec émotion de mon premier voyage aux Etats-Unis à 6 ans avec mon amie d’enfance et ses parents. C’était mon premier grand voyage, ma première grande séparation d’avec mes parents. J'ai eu beau voir des choses incroyables, découvrir Disneyland, vivre Halloween en faisant du porte à porte habillée en Tahitienne, voir des crocodiles... Le petit détail qui m'a le plus marquée de cette aventure, c'est l'arrivée dans cette chambre d’hôtel, où trônait sur la télévision un grand seau à champagne qui contenait des ballons en hélium portant le nom de chacun d'entre nous. Ces ballons symbolisaient pour moi le sentiment d’être accueillis comme à une fête et de se sentir chez soi, même à l’autre bout du monde.

Comment conserver ce regard innocent et lumineux que les enfants portent sur les choses et qu’en tant qu’adultes, nous avons tendance à perdre ? Et si nous revenions à l'essentiel, à l'exceptionnel, avec nos yeux d'adulte ?

Accorder une place aux signes

Cet été, sur une plage où je me rends depuis des années, j’ai assisté à un spectacle qui ne s’était jamais produit jusque-là. C’est un endroit que j’aime et qui m’offre un véritable espace de ressourcement. Ce matin-là, alors que je me baignais dans l’eau claire, je réfléchissais en regardant vers le ciel, comme à la recherche d’un signe. Je suis sortie de l’eau, et alors que je m’apprêtais à partir, cinq cygnes sont arrivés sur la plage et ont avancé ensemble au rythme du clapotis des vagues, comme dans une procession. Deux cygnes adultes escortaient leurs deux petits et un dernier cygne fermait la marche. Ils étaient magnifiques et majestueux et semblaient unis dans un même mouvement. Ce moment avait un goût d'exception et m’a procuré un vrai sentiment de plénitude. Le cygne est un animal qui m'est cher, j'ai adoré recevoir ce petit signe comme un clin d'oeil de l'univers.

Être touché.e par la grâce d'une rencontre sur l'instant

Rencontrer une personne avec qui l’on sent que le courant passe immédiatement et avoir la sensation que ce ne peut être le simple fruit du hasard.Que ce soit une femme ou un homme importe peu dans ces moments-là, ce qui compte c’est l’être, l’âme qui s’exprime en chacun.e. Sentir l’alchimie et la petite étincelle d’humanité, se laisser porter par cette découverte inespérée et profiter de l’instant, pleinement, avant de voir où cette route nous conduira, si elle nous conduit quelque part. Ce qui restera sera peut-être cet instant présent vécu.

Être sensible à la beauté du monde

Se reconnecter avec le monde qui nous entoure et admirer un paysage pour qu'il reste gravé dans notre mémoire à tout jamais. Pour moi, un de ces moments pourrait être cette soirée inoubliable à Jimbaran, en Indonésie, face à la mer où se délecter d'un plateau de fruits de mer en assistant à ce spectacle unique qu’offrait la nature m'a offert un moment d'éternité : un coucher de soleil comme je n’avais jamais pris le temps de l'admirer. Ce cadre si particulier en a fait un souvenir inoubliable et a permis au sublime de se révéler. Il y en a eu bien d'autres...



Profiter des moments simples en agréable compagnie

Savourer ces moments simples que l’on passe avec des personnes chères est aussi une autre façon de toucher à l'exceptionnel. Je repense aux dîners du vendredi soir avec un ami de ma famille, à ces festins en toute simplicité, que ma mère préparait, et à cette grande chance que je ressentais de pouvoir vivre ces moments-là en sa compagnie, entourée de mes proches. Cela m'évoque aussi ces beaux moments de complicité et d'amitié passés cet été à Cossaye dans la plus jolie "maison de poupée" qu'il m'ait été donné de voir, et à Marseille où je souhaitais aller depuis si longtemps pour découvrir les calanques de Marcel Pagnol, et à tous les moments d'exception que je partage avec les personnes qui me sont chères, le temps d'un appel, d'un café, d'un déjeuner ou d'une soirée...


Ouvrir grand les yeux et s'émerveiller

Et si vivre pleinement consistait à se reconnecter avec son âme d’enfant, à s’émerveiller, à rire, à profiter, à savourer chaque instant intensément, à avoir une pleine confiance en la vie ? Et si cette puissante source d’énergie et de bien-être qu'est l’émerveillement était aussi une façon d'ouvrir son âme ?

Conserver un peu de cette âme d’enfant et croire toujours, malgré les difficultés rencontrées, en cette poésie, en cette magie qui embellit le quotidien et la vie, en laissant une place à "l’extra-ordinaire" et étendre le champs des possibles à l’infini. Et vous, quelles sont ces petites choses qui ont le don de vous émerveiller ?

Et si en cette rentrée, vous accordiez une place à la magie dans votre vie pour sublimer ce qui vous arrive chaque jour ? Être pleinement à chaque instant, pour arriver au crépuscule de votre vie sans avoir la sensation d’être passé.e à côté de votre existence, et profiter de la vie que vous souhaitez réellement vivre. Très belle route, et que la magie soit...

122 vues